SCANDALE PEDOPHILE

Publié le par cortex-info.over-blog.com

27/05/2010

15 ans de prison pour l'éducateur qui avait mis en ligne ses viols

PEDOPHILE - La cour d'assises de la Gironde a condamné hier Cédric Mallaurie, un éducateur socioculturel de 55 ans qui filmait ses viols et les diffusait sur internet, à quinze ans de réclusion criminelle pour les viols aggravés de mineurs âgés alors de 4 à 13 ans. Une peine conforme au plancher des réquisitions, (l'avocat général avait en effet demandé "entre 15 ans et 20 ans d'emprisonnement") et qui a été assortie d'une interdiction à titre définitif d'exercer un métier en contact avec des enfants et d'un suivi socio-judiciaire.

Outre les viols aggravés, l'accusé était également poursuivi pour "diffusion d'images pornographiques de mineurs" et "agressions sexuelles" de trois jeunes garçons pour des faits réguliers entre 2000 et 2007. Lors de l'audience qui s'est tenue à huis clos (à l'exception du délibéré), Cédric Mallaurie a reconnu la plupart des charges qui pesaient contre lui.

Il avait été interpellé en avril 2007 lors de l'opération d'Artagnan, un vaste coup de filet mené par la Direction centrale de la police judiciaire, qui avait permis de confondre 628 internautes pédophiles qui s'échangeaient des fichiers pornographiques. Sur son matériel informatique les policiers ont retrouvé de nombreuses photos pornographiques et des vidéos sur lesquelles l'accusé se mettait en scène. Ils ont également retrouvé des sous-vêtements d'enfants dans la chambre qu'il occupait dans le logement de sa mère en banlieue bordelaise.

Pour l'expert psychiatre, l'accusé, un éducateur qui intervenait notamment dans trois écoles primaires de Bordeaux, présente "un fonctionnement pervers à tropisme pédophilie", un comportement qui "n'est pas curable", selon lui.

(AFP)

Encore une fois ce n'est pas un barbu qui est responsable de ce genre d'ignominie...Ni une femme en niqab (ou burka).

Les musulmans assurent les victimes de toute leur compassion fasse à ce genre d'actes ignoble qui leur sont étranger.

Commenter cet article