ENLEVEMENT D'ENFANTS EN PALESTINE OCCUPE ET TORTURE

Publié le par cortex-info.over-blog.com

En soulignant que l’occupation enlève 700 enfants par an
Un rapport international : l’occupation torture les enfants captifs palestiniens
[ 29/05/2010 - 12:38 ]
Ramallah - CPI

 Un rapport élaboré par le mouvement international de défense des droits des enfants (la branche de la Palestine), a révélé que les autorités occupantes sionistes torturent, agressent et insultent les enfants palestiniens capturés, avant et au cours des enquêtes.

Le rapport qui a été publié, le vendredi 28/5, a montré qu’un échantillon de 100 enfants, âgés entre 12 et 18 ans, qui étaient incarcérés dans les prisons de l'occupation puis ont été libérés en 2009, a prouvé la barbarie des autorités sionistes contre les enfants captifs dans les geôles sionistes.

«92% des enfants captifs sont restés enchaînés et les yeux bandés, durant de longues périodes, alors que 69% ont été torturés par les soldats sionistes, en les frappant, insultant et jetant par terre», a montré le rapport.

Le rapport a affirmé également que 65 % des enfants ont été enlevés pendant les nuits, entre minuit et 4 heurs de l’aube, en ajoutant que 50% ont été violement insultés.

«25% des enfants captifs ont été obligés de rester sous des états et circonstances très difficiles  pour une longue durée, 14% ont été isolés, alors que 12% ont été menacés de pratiques sexuelles, ainsi que 81% ont reconnu sous les menaces aux accusations de l’armée occupante, 32% ont signé des reconnaissances écrites en langue arabe», a dévoilé ce rapport.

En attirant l’attention aux violations et crimes sauvages de l’occupation contre des enfants captifs palestiniens, le rapport du mouvement international qui défend les droits des enfants, a dévoilé que les autorités occupantes israéliennes enlèvent au moins 700 enfants palestiniens par an, alors que le mois passé a témoigné de l’arrestation de 335 enfants, dont 32 mineurs qui sont âgés de moins de 15 ans.

On demande à ALLAH de soutenir nos frères et soeurs opprimés ,ou qu'ils soient.

Commenter cet article